Shopping à Paris : Comment ne pas magasiner dans «la plus belle ville du monde».

HA Paris, Paris, Paris…..Je ne m’ennuie pas de toi! Ni de la puanteur de ton métro, ni du rythme infernal de tes occupants, ni de tes microscopiques espaces à vivre. Paris, ça rime avec gris et aigri. Ce n’est pas exactement une ville «où il fait bon vivre», sauf peut être, pour le natif parisien…et la fashionista qui a les moyens et/ou qui connait les bons plans de la capitale. Pourtant Paris sait trouver son autre public : le touriste / le visiteur de passage. L’une des premières destinations touristiques au monde, devient très supportable, même agréable, en mode excursion quand il s’agit de flâner, et pourquoi pas de magasiner (et je ne te parle pas du souvenir porte-clefs Tour Eiffel évidemment).

Biche avertie en visite officielle à Paris :

Tu peux choisir le programme « vieilleries touristiques » (les classiques : Tour Eiffel, Musée du Louvre, Notre-Dame, etc…).Oui…c’est beau et c’est dans la catégorie «à voir».Dans ce cas, Google est ton new BFF. Ou un bon cityguide papier fera l’affaire.

En tout cas, mets tes souliers plats. À Paris, on se déplace le plus souvent à pied, on évite le plus possible de prendre le métro pour une station (7 minutes de marche max entre chaque) et attraper un taxi est quasi mission impossible. On adopte vite : ballerines, mocassins, boots, et ça va de soi : très confortables. Car le terrain est plus (++) que piégé (au moins ça change des nids de poule) :

  • crottes de chiens en quantité industrielle, j’exagère évidemment pour le coté industriel.
  • pavés devenant de véritables tord-chevilles sous la pluie.
  • trottoirs étroits remplis de travailleurs pressés qui vous bousculeront sans s’excuser.
  • Velib’ (le bixi local), rollers qui sortent de nul part…

Autant de petites joies qu’il faudra esquiver, avec élégance tout de même : no running – so touriste. Encore moins avec un sac banane … on visite Paris, pas les années 80, sauf si le but c’est de se confronter au célèbre snobisme parisien, le parisianisme… Vous savez cette froide arrogance, ce regard scannant de haut en bas sa victime pour la mettre mal à l’aise…

Autre épreuve accessoire : la sacoche. Ni banane donc (question de style…), ni pacsac (pareil), de taille moyenne (la taille survie basique en milieu urbain), qui puisse être bien fermée, contre soi, pour avoir toujours un oeil dessus. Pourquoi? Les pickpockets, of course… sur les lignes 1 et 8 au niveau des stations Concorde, Opéra, et stations alentours. Autre quartier infesté : Centre Pompidou/Chatelet/Les Halles. Soyez attentifs aux jeunes filles en bandes et autres personnages bizarres, ou pas. Se méfier de tout le monde en fait. On peut vite devenir parano, et avec parfois avec raison.

Enfin : se préparer au pire avec le syndrome de Paris, mal mystérieux, frappant les visiteurs nippons. Déçus par un Paris qui ne correspond pas du tout à leurs attentes, certains se font hospitalisés voir même rapatriés d’urgence… Paris, ce n’est pas le cliché que l’on nous vend dans les pubs de parfum. Oh non! Ni celui romantique, en sépia, au son de l’accordéon, du film d’Amélie Poulain. Ce n’est pas du Chanel n°5 que l’on sent dans les couloirs du métro, surtout quand l’un des nombreux robineux freak vient à passer devant vous… et il y a peu de chance d’avoir un coup de foudre avec le parfait-beau-gosse-gentleman-romantique-prince-charmant-forever, en terrasse d’un charmant bistrot… La réalité se vend moins bien que le rêve… d’où parfois de grosses déceptions! Toi mon ami(e) , tu n’en seras pas ou peu atteint(e). Immunisé(e) naturellement, par la présence de nombreux français que tu rencontres à Montréal, tu es mieux préparé(e) psychologiquement, et certainement moins crédule que les Japonais. Prudence tout de même!

Si, après avoir lu cette charmante introduction, tu as encore le goût d’y aller : tu as bien raison! Paris peut être bien trippante. Un peu de magie dans l’air par-ci, une bonne dose de second degré de biche par-là, et la ville vous charmera. À lire très prochainement…

——————————————————————————————————————————-

Pour en savoir plus, des liens en vrac:

——————————————————————————————————————————-

Article non commandité par la ville de Paris.

One Response to “Shopping à Paris : Comment ne pas magasiner dans «la plus belle ville du monde».”

  1. DUMAS Joëlle dit :

    Pas parfait,penser à la vraie Parisienne, en jupe droite et talon, qui travaille, attrape le métro, ou le bus en courant, avec des jambes à couper le souffle.Donc, apprendre à courir en talon aiguille et jupe, avant de partir à Paris…..

Laisser un commentaire


huit + = 12

Petit blogue sur les tendances, la mode, Montréal, les bons plans, les curiosités, les découvertes, ce qu'on aime et ce qu'on déteste.

A lire aussi

Jolie vidéo de la collection printemps/été 2014 de la designer Betina Lou
Jolie vidéo de la collection printemps/été 2014 de la designer Betina Lou


Puces POP : l'édition des Fêtes. On fait des cadeaux!
Puces POP : l’édition des Fêtes. On fait des cadeaux!

Hier soir c’était l’ouverture des PUCES POP : l’occasion pour les Biches de déc


Collection Isabel Marant pour H&M.
Collection Isabel Marant pour H&M.

Hier, c’était le lancement de la collection Isabel Marant pour H&M.  Bon pour tout vous